(Vidéo) Annexion israélienne: un député canadien défend les Palestiniens

(Vidéo) Un député canadien défend les Palestiniens face à l’annexion israélienne




Canada – La déclaration du député fédéral Alexandre Boulerice face à l’annexion possible des colonies illégales par Israël et le silence du gouvernement Trudeau, à la Chambre des Communes du parlement du Canada n’a pas laissé de marbre.




De « l’accord du siècle » à l’annexion

Le président américain Donald Trump a dévoilé son soi-disant «accord du siècle», qui, selon son administration, peut ouvrir la voie à la paix dans le conflit apparemment sans fin entre la Palestine et Israël.

Debout à côté du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à la Maison Blanche, Trump a déclaré que l’accord établit un équilibre entre la sécurité des Israéliens et un État pour les Palestiniens.




Mais il y a eu beaucoup de scepticisme quant à l’efficacité de ce plan pour mettre fin à un différend qui remonte au début du XXe siècle, lorsque la terre historique de Palestine a été divisée à la fin de la Première Guerre mondiale.

Notamment, certaines préoccupations majeures des Palestiniens ne sont pas résolues, notamment les colonies de peuplement israéliennes en construction en Cisjordanie et le droit des Palestiniens à retourner sur leurs terres ancestrales, conformément à la quatrième Convention de Genève de 1948.




De plus, les dirigeants palestiniens n’étaient pas à la table des négociations sur cet accord.

Malgré ces préoccupations, l’accord a été largement approuvé par la communauté internationale – y compris le Canada.

«Le Canada demeure attaché à l’objectif de parvenir à une paix globale, juste et durable au Moyen-Orient», a écrit le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne, dans un communiqué. «Le Canada reconnaît l’urgence de redoubler d’efforts pour trouver une solution négociée au conflit israélo-palestinien, et examinera attentivement les détails de l’initiative américaine pour le processus de paix au Moyen-Orient.»




«Nous sommes favorables à une solution à deux États qui est négociée directement par les deux parties concernées. Nous avons besoin d’un Israël sûr et démocratique travaillant avec un État palestinien sûr et démocratique. Nous avons toujours fait avancer cet objectif avec nos partenaires du monde entier », a déclaré le Premier ministre Justin Trudeau à la Chambre des communes, après avoir été interrogé sur l’accord par le député néo-démocrate Alexandre Boulerice.

Les groupes de pression israéliens au Canada ont également répondu positivement au plan.









À lire aussi: