Un tweet de l’ambassadrice de France au Maroc met le feu aux poudres

Un tweet de l’ambassadrice de France au Maroc met le feu aux poudres




Le dernier tweet de l’ambassadrice de France au Royaume du Maroc a mis le feu aux poudres.

Dans son tweet, Hélène Le Gal avance que Chakib Benmoussa, qui a la double casquette de président de la Commission spéciale pour un nouveau modèle de développement et d’ambassadeur du Maroc en France, serait venu lui présenter le bilan d’avancement des travaux de la commission.

Or, c’est au Roi Mohammed VI qui l’a désigné qu’il doit rendre compte du bilan des étapes.




“Je remercie Chakib Benmoussa (…) pour m’avoir présenté ce matin un point d’étape de la CSMD Maroc : de très belles perspectives pour le nouveau pacte économique” entre Rabat et Paris, écrit Hélène le Gal dans son tweet daté de vendredi.






Les réactions des internautes n’ont pas tardé. Certains demandent la démission de Chakib Benmoussa qui ne doit rendre compte de l’avancement des travaux de la commission qu’au Roi . D’autres estiment que le tweet de l’ambassadrice reflète l’esprit colonialiste de l’intéressée et sa condescendance.







La CSMD a tenté d’éteindre le feu via un tweet dans lequel elle précise que la rencontre s’est faite à la demande de l’ambassadrice et par visioconférence. “Comme cela s’est déjà produit avec d’autres ambassadeurs et institutions étrangères au Maroc”, se justifie la commission.


Mais cela suffit-il à mettre en sourdine des tensions ravivés par le dernier tweet de Hélène Le Gal?

La question qui se pose aussi: Ne faut-il pas attendre que le rapport soit présenté au Roi et rendu public avant de faire un « point d’étape « à titre de courtoisie à une représentation diplomatique dans le Royaume?

Ne s’agit-il pas in fine d’une mission de prospection et de réflexion exclusivement maroco-marocaine?




À lire aussi: