Le ministre des Affaires étrangères: «L’opération Marhaba n’aura pas lieu cette année»

«L’opération Marhaba n’aura pas lieu cette année», Nasser Bourita




Longtemps discutée, l’opération Marhaba qui permet à des millions de Marocains résidents à l’étranger de se rendre au Maroc, n’aura finalement pas lieu, c’est ce qu’a annoncé le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita.




Organisée chaque année à partir du 15 juin, l’opération Marhaba n’aura pas lieu cette année, a déclaré, ce lundi 22 juin, le ministre des des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.
Devant les parlementaires, le ministre a finalement mis un point final aux doutes qui persistaient. «L’opération Marhaba est un concept, qui requiert une préparation dès le mois d’avril, afin de coordonner avec plusieurs pays (…) Aujourd’hui l’opération telle qu’on la connait n’aura pas lieu, car nous n’avons pas entamé les préparations durant le mois d’avril, étant donné que les frontières européennes étaient fermées durant cette période», a-t-il expliqué.




Pourtant, seulement une semaine auparavant la Direction de la Marine Marchande (DMM) a communiqué sa préparation sanitaire de l’opération Marhaba 2020.
Du côté espagnols, le gouvernement se disait également dans l’attente d’une réponse de la part du gouvernement Marocains. Là-bas aussi, d’autres voix, dont le président du gouvernement andalou Juanma Moreno ont plaidé pour l’annulation de l’opération de transit. Le motif exposé par l’exécutif local est «l’impossibilité de maintenir la distance de sécurité», durant cette opération au profit de quelque trois millions de marocains résidents à l’étranger.




Si l’opération Marhaba 2020 n’aura pas lien en raison du Covid-19 qui a empêché sa préparation, les Marocains résidant à l’étranger pourront regagner le Maroc selon des conditions déterminées, assure le ministre des Affaires étrangères devant le Parlement. 
Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine, et des Marocains résidant à l’étranger, est intervenu il y a quelques minutes lors de la séance plénière hebdomadaire de la chambre des représentants de ce lundi. 
Il a annoncé que l’opération Marhaba 2020 n’aura pas lieu comme ce fût le cas les précédentes années puisqu’elle nécessite des préparations à partir du mois d’avril avec les différents pays d’accueil des MRE. Or, la Covid-19 a empêché l’organisation de l’opération de traversée dans les conditions nécessaires à sa réussite, les frontières de ces pays ayant été toujours fermées au mois d’avril dernier. 




Le ministre rassure qu’il faut faire le distinguo entre l’opération Marhaba puisque les conditions de sa réalisation ne sont pas réunies et le retour des MRE au Maroc durant la période estivale, qui est maintenu. Nasser Bourita a ainsi souligné que ce transit annuel est tributaire de quatre éléments majeurs.
D’abord l’ouverture des frontières terrestres et aériennes du Maroc, des conditions de voyages dans les pays de transit vers le Maroc, de l’évolution de la situation épidémiologique aussi bien au Maroc que dans le monde avec le risque de résurgence d’une nouvelle vague de contamination et enfin du protocole sanitaire qui sera mis en place par le Maroc.
À ce jour, ce protocole qui est appliqué aux Marocains bloqués à l’étranger récemment rapatriés consiste en un confinement de 9 jours et deux tests PCR avant de pouvoir regagner leurs domiciles.




À lire aussi:

MRE: l’opération Marhaba 2020 est menacée