Des MRE se retrouvent bloqués à Sebta et à Algésiras

Des Marocain(e)s se retrouvent bloqués à Sebta et à Algésiras




La décision des autorités marocaines d’ouvrir les frontières maritimes et aériennes va mettre dans l’embarras de nombreux Marocains résidant à l’étranger qui ont choisi de passer par Algésiras et Sebta.




Dans le communiqué publié hier, les autorités parlent bien d’ouverture les frontières maritimes mais celles-ci ne concernent que deux ports  : Sète en France et Gènes en Italie, privant les Marocains qui ont déjà fait la traversée de toute l’Espagne, de rentrer au Maroc.
De nombreux MRE avaient tenté d’anticiper l’ouverture des frontières et s’étaient rendus en nombre à Algésiras, dans le sud de l’Espagne et pour certains d’entre eux à Sebta, après la réouverture des frontières européenes.




Il leur sera donc pour l’instant impossible de rentrer au Maroc. La seule solution qui s’offre à eux et de reprendre le chemin retour pour reprendre un hypothétique bateau à Sète.
Toutefois, si l’on en croit le communiqué, les liaisons aériennes étant désormais rétablies, les MRE peuvent se rendre au Maroc durant les vacances par avion, la seule condition étant d’être en possession d’un « test PCR de moins de 48 heures, ainsi qu’un test sérologique ». Ils pourront évidement également sortir du pays à l’issue de leur séjour.




À lire aussi:

Le maire d’Algésiras alerte de l’arrivée massive de voyageurs en transit vers le Maroc





Des Marocain(e)s arrivent en nombre à Ceuta et Algésiras





(Vidéo) Des Marocains attendent déjà à la frontière de Ceuta pour rentrer au Maroc