Vaccin chinois: 5 pays, dont le Maroc, ont rejoint le programme des essais cliniques

Vaccin chinois: à ce jour, 5 pays, dont le Maroc, ont rejoint le programme des essais cliniques




Après le Pérou, le Maroc, Bahreïn et les Émirats arabes unis, l’Argentine est le cinquième pays à autoriser le laboratoire chinois CNBG à mener des essais cliniques de phase 3 pour son projet de vaccin anti-Covid-19.




Les essais cliniques de phase 3 du vaccin anti-Covid-19 développé par la Chine ont commencé en Argentine, a annoncé son développeur, le laboratoire China National Biotec Group (CNBG), affilié à Sinopharm.
Après le Pérou, le Maroc, Bahreïn et les Émirats arabes unis, l’Argentine est donc le cinquième pays à autoriser le CNBG à mener des essais de phase 3.
La cérémonie de lancement de ces essais cliniques s’est tenue vendredi à Pékin après que le CNBG a obtenu le certificat d’approbation du procédé, rapporte l’agence Xinhua.




Le CNBG collaborera avec une société en Argentine pour promouvoir la recherche et le développement du vaccin inactivé, comme c’est le cas au Maroc avec le laboratoire pharmaceutique Sothema.
À noter que la Chine dispose de plusieurs vaccins contre le nouveau coronavirus en phase avancée de développement.
Quatre des sept vaccins dans le monde qui en sont à la troisième phase des essais proviennent de Chine, dont deux sont issus du CNBG, l’unité du géant pharmaceutique Sinopharm avec qui le Maroc a signé, jeudi dernier, un accord pour des essais cliniques. Les autres vaccins sont développés par Sinovac Biotech et CanSino Biologics.




L’Indonésie et le Brésil participent aux essais de phase 3 du CoronaVac de Sinovac, tandis que le Pakistan, l’Arabie saoudite et la Russie ont accepté de mener des essais de phase 3 sur le candidat de CanSino. Le Mexique a signé un accord rapide avec la société chinoise pour un essai de stade avancé.
À noter aussi que la Chine administre des vaccins expérimentaux contre le nouveau coronavirus à des groupes confrontés à des risques d’infection élevés tels que les travailleurs médicaux depuis le mois de juillet, dans le cadre d’un programme «d’utilisation d’urgence».
Le nombre de personnes vaccinées et la nature du produit administré n’ont pas été précisés.




À lire aussi:

Le Maroc va produire des vaccins anti-Covid





(Vidéo) Essais du vaccin anti-covid-19: accords entre le Maroc et un laboratoire chinois





(Vidéo) Le Maroc participera à des essais relatifs à la maladie de la Covid-19






(Vidéo) Poutine: la Russie a développé le 1er vaccin contre la Covid-19