Le parti Vox veut construire un mur pour défendre Ceuta & Melilla

Vox veut construire un mur pour défendre Ceuta d’une «révolution au Maroc»




Le Parti Vox n’a pas abandonné son projet de mur en béton armé devant séparer les enclaves occupées de Ceuta et Melilla du reste du Royaume du Maroc.




Si en septembre 2019, les camarades de Santiago Abascal l’avaient présenté comme seul moyen pour «protéger» les deux villes des assauts des immigrés en provenance des frontières marocaines, cette fois ils avancent un autre motif.

Carlos Verdejo, le porte-parole de Vox au Parlement de Ceuta a estime que l’édification d’un tel mur permettrait de «défendre la ville d’une future révolution au Maroc», rapporte Ceuta Actualidad.

«Si demain il y a une révolution au Maroc, voyons comment vous et moi affronterons les masses de migrants marocains qui arriveront à Ceuta», a-t-il déclaré.

Des propos accueillis avec grande stupéfaction par l’ensemble des groupes parlementaires, précise la même source. Mercredi, les députés à Ceuta ont rejeté une proposition de Vox criminalisant l’immigration irrégulière.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *