Aide humanitaire du Maroc aux palestiniens: arrivée au Caire de 2 avions militaires marocains

Aide humanitaire aux palestiniens, sur décision royale: arrivée au Caire de deux avions militaires marocains




Deux avions des Forces Armées Royales (FAR) transportant 20 tonnes d’aides humanitaires d’urgence envoyées sur très hautes instructions du Roi Mohammed VI à la population palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, ont atterri mardi matin à l’aéroport de la Base aérienne Est du Caire, en Égypte.




Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la poursuite du pont aérien mis en place par le Royaume du Maroc avec l’arrivée, dimanche, à Amman en Jordanie, de deux avions militaires transportant une aide humanitaire constituée de produits alimentaires de première nécessité, de médicaments de soins d’urgence et de couvertures. Une aide qui sera acheminée aux territoires palestiniens par des camions à travers le pont frontalier entre la Jordanie et la Palestine. La réception au Caire de ce lot d’aide humanitaire s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Royaume du Maroc en Égypte et délégué permanent du Royaume auprès de la Ligue arabe, Ahmed Tazi.




Cette aide sera acheminée, plus tard dans la journée, par voie terrestre à la bande de Gaza via le poste frontalier de Rafah. Le Roi Mohammed VI, président du Comité Al-Qods, avait bien voulu donner ses très hautes instructions pour l’envoi d’une aide humanitaire d’urgence au profit de la population palestinienne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Constituée de 40 tonnes, cette aide humanitaire est composée de produits alimentaires de première nécessité (30 tonnes), de médicaments de soins d’urgence et de couvertures (10 tonnes). Cette décision du Roi Mohammed VI s’inscrit dans le cadre du soutien continu du Royaume du Maroc à la cause palestinienne juste.




Et à sa solidarité permanente avec le peuple palestinien frère. Le Royaume du Maroc avait dénoncé, dans les termes les plus fermes, les violences perpétrées dans les territoires palestiniens occupés, et dont la poursuite ne mène qu’à creuser le fossé, renforcer les rancœurs et éloigner d’autant les chances de paix dans la région. Le Royaume du Maroc, qui place la cause palestinienne au sommet de ses préoccupations, reste fidèle à son attachement à la réalisation de la solution des deux États, vivant côte-à-côte dans la paix et la sécurité, passant par la création d’un État palestinien dans les frontières du 4 juin 1967, avec Al-Qods-Est pour capitale.




À lire aussi:

Palestine: le Maroc n’a pas de leçon à recevoir