Les hommes d’affaires israéliens investissent dans le secteur de l’immobilier au Maroc

Après le cannabis, l’avocat…, les Israéliens investissent dans le secteur de l’immobilier au Maroc




Les hommes d’affaires israéliens semblent décidés à sonder toutes les opportunités de coopération et d’investissement au royaume du Maroc.




Des dizaines de sociétés israéliennes ont déjà manifesté leur intérêt pour le cannabis marocain au moment où une loi, sur les usages légaux de cette plante, est en cours d’adoption au Parlement. D’autres structures actives dans l’agriculture et l’agro-alimentaire ont manifesté leur intérêt, et appétit, pour des niches à haute valeur ajoutée comme l’avocat.

Et, récemment, des opérateurs israéliens dans le secteur de l’immobilier commencent à sceller des partenariats avec des Marocains. C’est le cas de l’homme d’affaires Sammy Gal (alias Bouzaglou) qui vient de créer une société à Tanger en partenariat avec le Marocain Younès Zouhri.

Inscrite récemment au greffe du tribunal de commerce de Tanger, ville où elle est domiciliée, cette société s’appelle «Portal Management Real Estate» et son spectre d’activités embrasse de larges pans du secteur de l’immobilier (acquisition, lotissement, gestion,…).

Cette dynamique de coopération entre acteurs Marocains et Israéliens va se poursuivre et se renforcer malgré la gêne occasionnée par les récentes agressions de l’Etat hébreu contre le peuple palestinien.