Vaccin Johnson & Johnson: une enquête après le décès d’une femme à Marrakech

Vaccin Johnson & Johnson: ouverture d’une enquête après le décès d’une femme à Marrakech




Le ministère de la Santé a annoncé avoir diligenté une enquête sur le décès d’une jeune femme à Marrakech, lundi 26 juillet 2021, après avoir reçu une dose du vaccin anti-Covid-19 Janssen.




Après la réception de doses du vaccin de Johnson & Johnson, une opération de vaccination a ciblé, depuis dimanche dernier, quelque 5.000 personnes, notamment les employés du tourisme à Casablanca, Marrakech et Agadir, souligne le ministère, ce mardi 27 juillet 2021, dans un communiqué.

Cependant, les services du ministère ont été informés du décès d’une jeune femme (33 ans) au centre culturel Bab Ighli à Marrakech, après avoir reçu une dose du vaccin, lundi, et de l’évanouissement d’une de ses collègues, relève le communiqué.

Le ministère affirme avoir immédiatement entamé une enquête et dépêché une commission à Marrakech pour élucider les tenants et aboutissants de cet incident.

Le dispositif de pharmacovigilance dédié veille, depuis le lancement de l’opération de vaccination nationale, au suivi de tout effet secondaire ou incident coïncidant avec cette opération, assure le ministère, ajoutant qu’il publiera les résultats de l’enquête.




À lire aussi:

Marrakech: une femme perd la vie peu après avoir été vaccinée