Rachid Yazami veut lancer son projet au Maroc malgré les difficultés

Malgré les difficultés, Rachid Yazami veut lancer son projet au Maroc




Le scientifique Rachid Yazami a démenti toutes les rumeurs relatives à son voyage aux États-Unis pour développer son projet de batteries lithium-ion.




C’est sur sa page Facebook que M. Yazami à fait taire toute polémique sur une prétendue expatriation vers les États-Unis, comme l’a laissé entendre une rumeur.

« J’ai lu dans certains réseaux sociaux la nouvelle selon laquelle je compterais partir pour les USA pour développer des projets relatifs aux batteries au lithium, en particulier sur les chargeurs ultra-rapides. Il n’en est rien », a-t-il indiqué dans sa publication.

Cependant, le chercheur n’a pas caché l’intérêt qu’a porté une société américaine à son projet.

Il a souligné que « la seule nouvelle est qu’effectivement une grande société américaine a exprimé un intérêt à cette technologie et que cette compagnie sera la première au monde à commercialiser ces chargeurs ultra-rapides ».

Le physico-chimiste n’a pas manqué l’occasion pour faire preuve de sa détermination pour mener à bien cette aventure scientifique dans son pays, le Maroc.




« Cette information n’enlève rien à ma détermination de développer mes projets sur les Batteries au Lithium au Maroc y compris une usine Gigafactory pour la production des batteries.

Mais aussi pour la production des systèmes de charge ultra rapide », a-t-il ajouté.

« Merci en tout cas pour le support de mes compatriotes marocains et l’envie de voir cette technologie se développer au Royaume du Maroc », a-t-il conclu.

Pour rappel, Rachid Yazami est un scientifique marocain de renommée internationale. Il est l’inventeur de l’anode en graphite et réside en ce moment à Singapour où il poursuit ses travaux de recherche à KVI Holding dont il est le fondateur.

Il reste cependant engagé et très actif pour le rayonnement scientifique du Royaume du Maroc.









À lire aussi:

Automobile: Le Marocain Rachid Yazami réussit à recharger une batterie en moins de 10 minutes