Faux tests covid-19: nouvelles arrestations de voyageurs au port de Nador

Faux tests covid-19: nouvelles interpellations de voyageurs au port de Nador




La Brigade de la police judiciaire de Nador a ouvert, samedi 28 août 2021, une enquête sous la supervision du parquet compétent, à l’encontre de huit voyageurs de nationalité marocaine soupçonnés d’avoir présenté de faux tests Covid-19.




Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les procédures de contrôle aux frontières et les dispositifs de sécurité sanitaire ont permis d’interpeller les voyageurs suspects, dont un cas positif, au niveau du port de Nador.

Ces personnes avaient présenté de faux tests Covid-19 alors qu’elles s’apprêtaient à quitter le territoire national. Sept mis en cause ont été soumis à une enquête judiciaire alors que le huitième, positif, a été placé en quarantaine, dans le cadre de l’enquête ordonnée par le parquet compétent.




Ceci pour identifier l’ensemble des personnes impliquées dans la falsification de ces tests et certificats médicaux et déterminer toutes les éventuelles ramifications de ces actes criminels, ajoute la même source.

L’interpellation des suspects intervient dans le cadre du renforcement et du durcissement des mesures de contrôle aux frontières, en coordination avec les services médicaux et les autorités publiques compétentes, en vue de lutter fermement contre la falsification des tests de Covid-19 et d’assurer la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyens.




C’est ce qu’a conclut la Direction générale de la sûreté nationale. Vendredi, toujours à Nador, la brigade de la police judiciaire avait déjà interpellé 36 personnes qui avaient présenté des faux certificats de test PCR de dépistage du Covid-19.

Ces arrestations coïncident avec la mise en garde du parquet.

Dans une circulaire datant de vendredi 27 août, le procureur du Roi auprès de la Cour de cassation et président du ministère public, Moulay El Hassan Daki, a appelé à la fermeté concernant la falsification de documents sanitaires liés au Covid-19.