Des Marocains portent plainte contre un ancien officier supérieur algérien

Des Marocains portent plainte contre un ancien officier supérieur algérien




Des citoyens marocains ont déposé plainte contre Mokhtar Saïd Mediouni, un ancien officier supérieur du renseignement militaire algérien, qui a appelé le Front Polisario à mener des attaques terroristes contre le Royaume du Maroc.

« Sahraouis, mourez et sacrifiez-vous en martyrs pour votre pays. Faites passer la guerre du Sahara occidental au territoire marocain », a déclaré l’ancien responsable sur une chaîne de télévision algérienne.

Mokhtar Mediouni semble ne pas avoir confiance en les Nations Unies qui, depuis des années, s’investit dans la recherche de solutions au conflit au Sahara.

« Ne pensez pas que l’ONU vous aidera à obtenir l’indépendance », a-t-il ajouté. L’ex-militaire ne s’est pas contenté d’inciter au terrorisme contre le Maroc. Il a aussi tenu des propos injurieux envers l’armée et le gouvernement marocains, accusant le royaume de vouloir « imposer son hégémonie » dans la région.




Ces déclarations de Mediouni interviennent dans un contexte de crise exacerbée entre le Maroc et l’Algérie qui a rompu en août dernier ses relations diplomatiques avec Rabat.

La tension entre les deux pays est montée d’un cran la semaine dernière, lorsque l’Algérie a accusé l’armée marocaine d’avoir tué trois routiers algériens au Sahara. « Cet assassinat ne restera pas impuni », a déclaré la présidence algérienne dans un communiqué.

« Nos peuples, les plus proches, les plus semblables les uns aux autres, n’ont jamais été aussi radicalement divisés », a souligné par ailleurs Mokhtar Mediouni, accusant à son tour le Maroc de la mort des trois routiers algériens.

La Minurso, la mission onusienne au Sahara, qui enquête sur l’incident, a déjà confirmé que les camions qui ont subi l’attaque se trouvaient dans une zone interdite aux civils.




À voir:

(Vidéos) Les excuses hypocrites de Mediouni qui a appelé à des attentats au Maroc