French Montana au Congrès américain

French Montana au Congrès américain




Le rappeur américain d’origine marocaine, French Montana, s’est rendu au Capitole où il a rencontré des responsables américains pour leur parler de l’épidémie d’opioïdes et de l’immigration.

French Montana qui a récemment assuré qu’il a définitivement tourné le dos à la consommation des drogues et d’alcool fait de la sensibilisation sur la toxicomanie surtout dans le milieu du hip hop son cheval de bataille.

En 2019, le rappeur avait été admis dans un hôpital de San Fernando Valley suite à des problèmes cardiaques aigus, des maux de ventre et des nausées provoqués par son addiction à l’alcool et aux drogues.

L’interprète de Coke Boys 2 veut contribuer à la sensibilisation sur les opioïdes.

Fort de cet engagement, il s’est rendu au Capitole où il s’est entretenu avec des législateurs lors de 13 réunions sur la manière dont il peut maximiser sa plate-forme pour aider à sensibiliser les gens aux problèmes urgents.

Notamment la toxicomanie dans le milieu du showbiz américain. Parmi les responsables rencontrés se trouve le sénateur Tim Scott.

Dans une déclaration au site The Hill, Mike Rubino, un représentant de French Montana a fait savoir que le rappeur était venu au Capitole pour parler de l’épidémie d’opioïdes qui sévit dans le pays, et touche en particulier de manière disproportionnée la communauté afro-américaine.

Il a ajouté qu’il a parlé « très franchement de sa propre sobriété ». Autre sujet abordé : l’immigration.

« Il a parcouru tout le processus et pense simplement qu’il y a un lourd fardeau pour les gens qui veulent faire les choses de la bonne manière et que c’est un processus trop long », fait savoir Mike, ajoutant que French Montana a fait un plaidoyer dans ce sens.