Covid-19: l’Espagne convoque le chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Madrid

Covid-19 : L’Espagne convoque le chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Madrid




Les crises diplomatiques entre le Royaume du Maroc et l’Espagne s’enchainent mais ne se ressemblent pas.

Cet après-midi, le ministre espagnol des Affaires étrangères a convoqué le chargé d’affaires à l’ambassade du royaume à Madrid pour lui présenter les protestations de son gouvernement, suite à la publication du communiqué du ministère marocain de la Santé écartant une reprise imminente des vols en provenance d’Espagne.

Le département de Khalid Aït Taleb a estimé, hier, que le voisin ibérique représente «une menace» pour la santé des Marocains.

«Les autorités espagnoles compétentes sont loin d’assurer une action rigoureuse de contrôle de l’état de santé des passagers lors de l’embarquement aux aéroports».

Avant la convocation du diplomate marocain, José Manuel Albares n’a pas caché sa colère quant à la sortie du ministère marocain de la Santé.

Lors d’une conférence de presse animée avec son homologue luxembourgeois, Jean Asselborn, il a affirmé que ces déclarations «ne correspondent pas à la réalité (…), ne sont pas acceptables et n’ont pas de base objective».

Le chef de la diplomatie espagnole a expliqué que son gouvernement «a agi sans relâche pour faire face à la pandémie», ajoutant que «l’Espagne répond à toutes les exigences internationales» en la matière. Jeudi dernier, José Manuel Albares s’est félicité devant la Commission des Affaires étrangères au Sénat que la «crise avec le Maroc est derrière nous».




À lire aussi:

Contrôles sanitaires: l’Espagne représente une menace pour le Maroc