Sauvetage de Rayan: une fissure, la nuit et un risque de pluie

Sauvetage de Rayan: une fissure, la nuit et un risque de pluie




La délicate opération de sauvetage du petit Rayan, coincé dans un puits à 32 mètres de profondeur à Chefchaouen, se poursuit vendredi et entre dans sa dernière étape cruciale.

Mais des risques de pluies et une fissure compliquent encore plus l’opération.

Un secouriste a examiné le long du mur creusé ces 4 derniers jours visant à sortir le petit Rayan, 5 ans, par le bas du puits étant donné que toutes les autres tentatives ont échoué.

Il a révélé la présence d’une fissure et alerté sur le risque d’éboulement, selon les journalistes sur place.

Pendant ce temps, les équipes continuent de mettre en place leur stratégie, compliquée, visant à introduire des cylindres pour récupérer l’enfant en toute sécurité en évitant que la terre ne s’affaisse.




Une équipe de fonçage a également commencé son travail, creusant manuellement, à seulement quelques mètres du petit.

Mais plusieurs risques sont plus que présents en ce moment et compliquent la tâche.

En effet, la tombée de la nuit s’approche et des pluies sont attendues dans la soirée dans cette région connue pour ses importantes précipitations, d’où la nécessité de s’équiper en toits urgemment pour éviter que les sols ne deviennent boueux.

Autre tâché délicate, les équipes de secouristes devront également récupérer le petit Rayan, coincé à 32 mètres de profondeur, en évitant qu’il ne tombe encore plus bas dans ce puits profond de 30 autres mètres.




À lire aussi:

Sauvetage de Rayan: le point sur la situation