Le corps de la Marocaine de 14 ans tuée en Espagne sera rapatrié au Maroc

Le corps de la Marocaine de 14 ans tuée en Espagne sera rapatrié au Maroc




Le tribunal de première instance d’Alcalá la Real (Jaén) a autorisé le rapatriement au Maroc du corps de Khawla E.Z, la jeune fille marocaine retrouvée morte mardi dans une église abandonnée de la ville.

L’auteur du meurtre a été placé vendredi en détention provisoire.

Le juge a autorisé le rapatriement au Royaume du Maroc du corps de la mineure marocaine de 14 ans tuée par un jeune homme d’origine dominicaine de 22 ans mardi dernier dans la municipalité de Jaén.

Il a aussi ordonné la mise en détention provisoire et sans caution du présumé meurtrier poursuivi pour les crimes présumés de meurtre et d’agression sexuelle, fait savoir Canal Sur.

Après enquête, la police a confirmé que la victime et son agresseur se connaissaient, mais n’avaient pas de relation amoureuse.

En conséquence, l’affaire ne sera pas considérée comme un cas de violence sexiste. Par ailleurs, l’autopsie a révélé que l’asphyxie était la cause du décès.

À son arrivée au tribunal d’Alcalá la Real vendredi, l’auteur présumé a été hué par les proches de la victime réclamant justice.

Au cours de son interrogatoire, l’accusé a choisi de ne pas témoigner.

En revanche, trois mineurs, amis de la victime, et un autre témoin ont comparu. Après huit heures d’audience, le juge a ordonné son placement en détention provisoire.




À lire aussi:

Espagne: une Marocaine de 14 ans tuée à Jaen