Maroc: l’AMDH appelle les services consulaires de France à cesser d’insulter les marocains

L’ASSOCIATION MAROCAINE DES DROITS HUMAINS APPELLE À CESSER D’INSULTER LES MAROCAINS PAR LES SERVICES CONSULAIRES DE FRANCE AU MAROC

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) a indiqué avoir adressé une lettre ouverte à la présidence et à la chefferie du gouvernement français. Dans sa correspondance, l’ONG a appelé à «cesser d’insulter les citoyens marocains par les services consulaires de France au Maroc».




La lettre, adressée au Président de la République française Emmanuel Macron et à la cheffe du gouvernement français, Élisabeth Borne, rappelle que le Bureau central de l’Association marocaine des droits humains assure «le suivi des souffrances des citoyens marocains et des citoyens demandeurs de visa, notamment auprès des services consulaires des pays européens, et l’État français en particulier».

L’Association marocaine des droits humains y exprime «sa ferme condamnation de l’insouciance avec laquelle les consulats de l’État français au Maroc confrontent les intérêts des citoyennes et citoyens marocains». «Votre pays, la France, a pris la décision de réduire de moitié le nombre de visas.




Et nous ne trouvons d’explication à cette décision soudaine que les calculs de votre pays colonial et l’extorsion que vous exercez sur les pays que vos armées ont précédemment colonisés, afin de faire pression sur eux pour qu’ils imposent plus de soumission à vos intérêts militaires, économiques et géostratégiques», estime le communiqué.

La réaction de l’Association marocaine des droits humains intervient quelques jours après celle de l’Association italo-marocaine pour la défense des droits humains qui a annoncé saisir la Cour de justice de l’Union européenne. Elle intervient aussi après l’appel la Fédération marocaine des droits du consommateur, adressé à l’ambassadrice de France au Maroc, pour exiger la restitution des frais des visas non délivrés.