Le mari de Dounia Boutazout ouvre les portes de son hôtel aux MRE bloqués au Portugal

L’homme d’affaires Abdelkader Belkerma, mari de l’actrice Dounia Boutazout, a décidé d’ouvrir gratuitement son hôtel, dans la ville portugaise de Porto, aux Marocains restés bloqués dans le pays voisin.




Le geste est beau et en dit long sur l’esprit de solidarité des Marocains dans les grandes épreuves. Ainsi, face à la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes, nombre de Marocains, des migrants, des touristes ou des personnes en déplacement professionnel, sont restés bloqués sur l’autre rive de la Méditerranée.

Pour aider un tant soit peu certains d’entre eux, le mari de l’actrice Dounia Boutazout, l’homme d’affaires Abdelkader Belkerma, a décidé d’ouvrir gratuitement son hôtel, dans la ville portugaise de Porto, aux Marocains restés bloqués dans le pays voisin.




Dans un post publié sur sa page Facebook, l’investisseur marocain au Portugal affirme avoir décidé de mettre son hôtel «à la disposition des Marocains pris en otage à Porto à cause du coronavirus». Et d’ajouter que «la résidence dans cet établissement restera gratuite jusqu’à la levée du confinement et le retour de nos compatriotes dans leur pays».

L’homme d’affaires ne s’arrête pas en si bon chemin. Au Maroc, il met également un Riad, dont il est propriétaire à Ouarzazate, à la disposition des touristes portugais se trouvant au Maroc. «C’est la moindre des choses qu’un Marocain libre puisse offrir à ses frères. C’est dans les grandes épreuves qu’il faut faire preuve de solidarité et d’humanité», souligne Belkerma.




À lire aussi: