Marrakech: une enquête judiciaire pour corruption pour un agent de circulation

Marrakech: la corruption fait tomber un agent de circulation




Le service préfectoral de la police judiciaire de la ville de Marrakech a ouvert, vendredi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, pour déterminer les actes criminels attribués à un officier de paix relevant de la brigade de la circulation, soupçonné d’implication dans une affaire de corruption.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique que selon les premiers éléments de l’enquête, ledit fonctionnaire de police est soupçonné d’avoir accepté un billet de banque d’une usagère de la route pour s’abstenir de s’acquitter de l’une de ses fonctions de régulation de la circulation et de répression des infractions au code de la route dans la ville de Marrakech.

Une enquête préliminaire a été ouverte dans cette affaire afin de vérifier les actes reprochés au policier, et de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, en vue de le présenter devant le parquet compétent, conclut le communiqué.




À lire aussi: