Covid-19: Principaux points de la déclaration du Ministère de la Santé

Voici les principaux points de la déclaration de M. Hafid Zahri, conseiller en communication auprès du ministre de la Santé, mercredi, sur la situation épidémiologique du coronavirus au Maroc. – 55 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus ont été confirmés au Maroc dans les dernières 24 heures, portant à 225 le nombre total de cas de contamination.




– Le nombre de décès dus au virus s’élève à six, tandis que le nombre des cas guéris s’élève pour l’instant à sept.

– Côté répartition géographique, le total des cas confirmés au Royaume est réparti comme suit: la région Casablanca-Settat, la région Rabat-Salé-Kénitra, la région Fès-Meknès, la région Marrakech-Safi, la région Tanger-Tétouan-El Hoceima, la région Souss-Massa, l’Oriental, la région Beni Mellal-Khénifra, la région Draa Tafilalt et la région de Guelmim-Oud Noun.

La tranche d’âge la plus exposée au risque de contamination au Covid-19 est celle de plus de 51 ans à raison de 32,6%, tandis que le groupe d’âge de moins de 5 ans a enregistré un pourcentage de 1,1%.

– Le groupe d’âge entre 5 et 15 ans, n’a par ailleurs enregistré aucun cas, alors que la catégorie entre 15 et 25 ans a enregistré un pourcentage de 9,1% et la tranche d’âge entre 40 et 65 ans a atteint les 36,9%.




– Nouveau cas de décès d’un citoyen marocain de 65 ans de la ville de Meknès, qui souffrait de maladies chroniques, portant à six le nombre total des décès du au virus.

– Nouveau cas de guérison d’un homme de 69 ans résidant à Casablanca, ce qui porte à sept le nombre total des cas déclarés guéris.

– Répartition des cas selon le lieu de transmission (51% cas importés, 49% contaminations locales).

– Concernant l’état de santé des cas affectés (86% sont jugés stables, tandis que 14% se retrouvent dans un état instable).

– Le total des personnes surveillées, depuis l’enregistrement du premier cas au Maroc, a atteint les 3.109 cas, dont 669 ont achevé la période de surveillance, tandis que 2.341 sont toujours sous contrôle médical.




À lire aussi: