(Document) Covid-19 au Maroc: le traitement à la chloroquine généralisé avant les tests

C’est un pas important que vient de prendre le ministère de la Santé. Depuis plusieurs jours,  des médecins marocains avaient recommandé une généralisation du traitement à la chloroquine et à l’azythromicyne, à tous les cas grippaux, au vu de la « faiblesse du nombre de tests biologiques quotidien ». Ils auraient obtenu gain de cause…




Dans une note publiée et signée par le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb, le ministère de la Santé indique aux responsables sanitaire une nouvelle consigne. « Suite aux recommandation du comité technique et scientifique consultatif du programme nationale de prévention et de contrôle de la grippe et des infections respiratoires aiguës, il est décidé ce qui suit:

  • Démarrer le traitement, selon le protocole objet de la référence ci-dessus (ndlr : traitement à la l’hydoxycholoroquine et à l’azythromicyne), chez tout cas possible covid-19 symptomatiques, sans attendre le résultat de virologie et tout en envisageant son arrêt si le test d’avère négatif
  • Faire un test de contrôle par laboratoire à J9 puis à J10
  • Pour les patients non hospitalisés au niveau des unités de soins intensifs et de réanimation, afin de déclarer la guérison
  • Pour les patients hospitalisés au niveau des unités de soins intensifs et de réanimation, afin de vérifier l’efficacité du protocole de première intention et envisager celui de deuxième intention le cas échéant.










À lire aussi: