Affaire Hamza mon Bb: Dounia Batma n’est plus poursuivie pour «escroquerie»

Affaire Hamza mon Bb: Dounia Batma n’est plus poursuivie pour le délit d’escroquerie




Passée dans les oubliettes depuis l’apparition du coronavirus au Royaume, l’affaire «Hamza mon bb» et Dounia Batma refait surface.

Selon des sources concordantes, le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Marrakech a décidé de poursuivre la chanteuse Marocaine Dounia Batma en état de liberté, tandis que le procès de sa sœur, Ibtissam Batma et de deux autres suspects qui sont en détention provisoire, dans l’affaire «Hamza mon bb», est toujours en cours.

La chanteuse marocaine est donc poursuivie pour des délits liés à «la participation à l’entrée dans le système de traitement des données personnelles par infraction, et à la participation délibérément à entraver le fonctionnement de ce système, en le perturbant et en modifiant la façon dont il est traité».




Dounia Batma, dont le passeport avait était retiré avec interdiction de quitter le territoire marocain fin 2019, est pareillement accusée de «participation à la diffusion à travers les systèmes d’information des déclarations de personnes et leurs images sans leur consentement, et diffusion de faux faits avec l’intention de compromettre la vie privée des personnes afin de les diffamer, avec la participation à ces actes tout en les menaçant».

Le juge a donc abandonné la charge de participation à «l’escroquerie» pour Dounia Batma tout en la gardant sous surveillance en retirant son passeport et en imposant une caution, tandis que sa sœur, Ibtisam, est poursuivie pour les mêmes chefs d’inculpation à l’exception de «l’escroquerie et participation à l’escroquerie».




À lire aussi: