(Vidéo) Polémique: dérapage raciste d’Éric Zemmour sur l’affaire George Floyd

(Vidéo) Polémique: nouveau dérapage raciste d’Éric Zemmour sur l’affaire George Floyd




Invité lundi 1er juin à s’exprimer sur l’affaire George Floyd sur le plateau de CNews, le polémiste Eric Zemmour s’est livré à un argumentaire pour le moins raciste en se basant sur des chiffres et sa subjectivité.




Interrogé par la journaliste Christine Kelly dont il était l’invité sur le plateau de «Face à l’info», Eric Zemmour, bien connu pour son islamophobie notoire, a cette fois-ci fait montre de l’ampleur de son racisme en prenant part au débat qui avait pour thème: «Etats-Unis: comment mettre fin à la violence?» S’exprimant sur la mort de George Floyd, tué aux Etats-Unis par un policier lors de son arrestation le 25 mai, Eric Zemmour a apporté son propre éclairage sur cette affaire.
«D’abord, il faut dire qui est ce George Floyd. Ce n’est pas un perdreau de l’année. Il a déjà fait 5 ans de prison pour vol à main armée, il a déjà été auparavant en prison pour consommation de cocaïne, donc vous voyez c’est pas un type comme ça qui se balade dans la rue innocemment», amorce-t-il.
Des propos qui ont fait immédiatement réagir la journaliste, laquelle précise alors que le policier Derek Chauvun n’est pas non plus blanc comme neige et ne représente pas un modèle d’intégrité.




«19 ans de carrière et 18 plaintes contre lui, 2 lettres de réprimande et 18 relaxes», rappelle-t-elle. Zemmour argue alors ne pas être au courant de ces faits, chose plutôt étonnante compte tenu de l’actualité qui foisonne à ce sujet et d’autant plus que le polémiste invité à s’exprimer sur cette affaire est censé maîtriser son sujet un minimum. Mauvaise foi ou incompétence? A moins que ce ne soit les deux… Ce n’est pas pour autant qu’Eric Zemmour revoie sa copie.
Au contraire, il enfonce le clou. «La mort de George Floyd n’a pas été déclenchée par la méthode employée, le fait de tenir le genou sur le cou, il n’est pas mort de ça d’après la première analyse. Il est mort de plusieurs faits: il avait un mauvais état de santé, il était cardiaque, etc.
Et deuxièmement, il a certainement pris des substances puisqu’il était habitué à la cocaïne, d’ailleurs on le voit sur les images, il ne marche pas très bien avant même que les policiers l’aient brutalisé», conclut-il, en se basant sur sa propre interprétation des images.




«Pourquoi vous cherchez à salir son image? C’est un ancien sportif, un grand basketteur aussi», lui rétorque la journaliste à bout. «Oui un grand basketteur qui prend de la cocaïne, bien sûr», ironise alors Eric Zemmour.
Puis, le polémiste poursuit en se penchant cette fois sur les statistiques ethniques, dont, selon lui, les «Américains sont les rois». «Ce qu’on pense nous en France, c’est que les flics blancs tuent les Noirs, avance-t-il, alors que c’est en grande partie faux!»
«Il faut bien comprendre que les Noirs sont tués d’abord par des Noirs, à 97%, poursuit Zemmour, et les blancs ont deux fois plus de chance d’être tués que les Noirs. Il y a à peu près 8.000 blancs tués par an et 4.000 noirs, et sur ces 8.000 blancs, 80% sont tués par des Noirs alors que les Noirs, eux, sont tués essentiellement par des Noirs», poursuit le polémiste en ne prenant toutefois pas la peine de citer ses sources. «Les flics américains tirent aussi sur des blancs, à hauteur de 40% déclare-t-il.




Les Noirs eux, qui représentent 14% de la population américaine, représentent 40% des gens incarcérés», poursuit-il en décrétant alors que deux regards peuvent être posés sur ces chiffres: «soit on dit que les juges américains sont racistes, soit on dit que les Noirs sont plus délinquants. C’est un fait»… CQFD dans la logique zemmourienne. Pour lui, il n’y a donc pas de racisme, car les chiffres sont là pour le prouver.
Et de dénoncer ce qu’il ne supporte pas, à savoir, «ces comportements émotionnels qui victimisent toujours les mêmes». Interpellé par un journaliste présent sur le plateau sur la méthode empruntée par le policier lors de l’arrestation de George Floyd, Zemmour argue que sont les méthodes américaines et qu’ils [les Américains] ont droit de les appliquer
Il enfonçe le clou à la fin de l’émission en relevant que «les Asiatiques sont arrivés après eux et ils réussissent très bien dans les écoles. Donc, il y a peut-être autre chose que le regard méchant du Blanc».









À lire aussi:

(Vidéos) Hapsatou Sy donne son avis sur l'agression d'Éric Zemmour





(Vidéos) Mort de George Floyd: les manifestations se propagent dans plusieurs villes américaines





(Vidéos) Trump ordonne au FBI d’accélérer son enquête sur la mort de George Floyd





(France) Des policiers filmés en train de proférer des insultes racistes à l’encontre d’un Égyptien





(Vidéo) France: justice pour Sofiane, tabassé par la police lors d’un contrôle





(Vidéo) France: Mohammed, perd la vie après un contrôle de police





Le président philippin demande à la police de tuer les perturbateurs du confinement





(Vidéo) L’agent d’autorité qui a giflé un jeune a été sanctionné