Les critères d’éligibilité au programme de rapatriement au Maroc

Voici les critères d’éligibilité au programme de rapatriement au Royaume du Maroc




Depuis le 15 mai dernier, le Maroc a entamé l’opération de rapatriement de ses ressortissants bloqués à l’étranger. Toutefois, des conditions draconiennes doivent être remplies.




Les autorités marocaines ont mis en place un plan de rapatriement des 30 000 citoyens bloqués à l’étranger depuis le mois de mars dernier.
Pour pouvoir accéder au programme, ils doivent s’enregistrer auprès des consulats marocains dans les pays d’accueil et produire les justificatifs suivants :

  • Copie du visa de voyage
  • Copie de la première page du passeport
  • Copie du tampon d’entrée dans le pays étranger





L’opération, qui est menée en étroite coordination entre les représentations diplomatiques à l’étranger, le ministère chargé des MRE, le ministère des Affaires Étrangères et de la coopération et le ministère de l’Intérieur, accorde la priorité absolue aux personnes âgées ou malades, aux femmes enceintes, aux familles avec des enfants en bas âge et aux titulaires de visas avec une durée de validité réduite.
Afin de leur permettre d’aviser leurs proches de la date et de la destination finale du vol, les personnes sélectionnées sont contactées au préalable par téléphone ou par mail.




À lire aussi:

Les Marocains bloqués en France vont rentrer au Maroc






Arrivée à l’aéroport de Tétouan de 313 Marocains rapatriés de Turquie





Espagne: rapatriement de 300 Marocains de la région de Madrid





300 Marocains rapatriés d’Algérie au Maroc





Marocains bloqués à l’étranger: après l’Algérie, l’Espagne, la Turquie, la France, les pays du Golfe et de l’Afrique