Une base militaire algérienne près de la frontière marocaine

Une base militaire algérienne près de la frontière marocaine




Les tensions bilatérales entre le Royaume du Maroc et l’Algérie prennent une dimension supérieure. 




Après la décision de Rabat de lancer la construction d’une « base militaire » à Jerada, Alger riposte par un projet similaire, accusant au passage son rival « d’espionnage ».
L’Algérie s’apprête à lancer le projet de construction d’une base militaire « stratégique et importante » à la frontière ouest du pays, plus précisément près de la frontière avec le Maroc.
Cette décision intervient, selon le média, comme une « réponse des autorités algériennes à la décision du Maroc, annoncée le mois de mai dernier, de construire une base militaire à quelques kilomètres de la frontière avec l’Algérie ».




Et alors que les Forces armées royales (FAR) ont démenti la construction d’une « base », parlant seulement d’une « caserne destinée à accueillir les militaires dans la région de l’Oriental », l’Algérie ne voit pas la chose du même œil.
Al Mouradia (la présidence de la République d’Algérie) affirme que le projet, « mené avec l’aide des Israéliens, est destiné à accueillir des structures d’espionnage électronique. La base marocaine se trouve à seulement 37 kilomètres de la frontière algérienne ».

La décision d’ériger cette base militaire « stratégique et importante » à la frontière ouest du royaume intervient comme une réponse des autorités algériennes au Maroc.





Cet édifice militaire sera construit pour sécuriser les frontières du pays et renforcer la sécurité nationale contre les risques et menaces directs.

Les rumeurs évoquaient le mois dernier le projet de construction d’une « base militaire » de 23 hectares près de la frontière avec l’Algérie. Cette information a été aussitôt démentie par l’armée marocaine.
Dans une mise au point, les Forces Armées royales (FAR) ont précisé que cette nouvelle caserne ne sera pas opérationnelle. Il relève plutôt d’un plan de délocalisation des infrastructures militaires situées dans les centres urbains, mis en œuvre ces dernières années, ont-ils ajouté.




À lire aussi:

Une nouvelle caserne militaire à Jerada





Le Maroc emprunte plus de 192 millions d’euros pour acheter des missiles Mica VL





Marrakech: 2 militaires suspendus pour avoir violenté un individu





64ème anniversaire de la création des FAR: le message du Roi aux Forces Armées Royales





Armement: voici les principaux pays importateurs en Afrique