Une base navale des États-Unis au Maroc

Une base navale des États-Unis au Royaume du Maroc




Les États-Unis sont en passe de déplacer leur base navale de Rota vers le Maroc. Une décision qui inquiète les autorités espagnoles.




Alors que l’accord militaire entre les États-Unis et l’Espagne sur l’occupation de la base navale de Rota sur la côte atlantique dans le sud-ouest de l’île ibérique va expirer en mai 2021, le Maroc s’est proposé d’accueillir ces navires américains sur la base de Ksar Sghir dans le détroit de Gibraltar, au nord du royaume, rapporte El Espanol.

Seulement, les autorités espagnoles manifestent leur inquiétude.

Selon une source militaire marocaine, le royaume avait multiplié « par quatre la surface » de la base navale de Ksar Sghir pour lui permettre d’« accueillir même des sous-marins ».




Le Maroc a également un autre site à proposer aux Américains, celui d’Agadir. Au dire de la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, Washington n’a « toujours pas présenté de demande officielle pour prolonger la présence de la marine américaine sur la base Rota », ajoute la même source.

Mais au sommet de l’Otan, Donald Trump n’a pas réagi à la proposition du chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez de renouveler l’accord militaire après son expiration en mai 202.

Tout porte à croire que les États-Unis ont accepté la proposition des autorités marocaines.




À lire aussi: