Mohammedia: un hôtel propose des chambres gratuites au personnel soignant

L’hôtel Ibis de Mohammedia a entrepris une action citoyenne qui mériterait d’être dupliquée dans tous les établissements hôteliers du Maroc.




C’est sur sa page Facebook que l’hôtel Ibis, propriété du groupe Mfadel à Mohammedia, a annoncé une aide de taille en ces temps de crise, en ces termes: « dans le contexte actuel de lutte contre la propagation du Covid-19 dans notre pays, et en reconnaissance des efforts et des sacrifices consentis par l’ensemble du corps médical et des personnels soignants, le groupe Mfadel, propriétaire des Hôtels Ibis et Novotel de Mohammedia, a décidé de mettre à la disposition des personnels de santé engagés dans la lutte contre l’épidémie, des chambres au niveau de l’hôtel Ibis de Mohammedia à titre gracieux ».




Le communiqué du groupe hôtelier indique être « infiniment reconnaissants {au personnel soignant} et les remerci{e} pour leur engagement et leur abnégation au service de notre santé et de notre sécurité. L’équipe {de cet établissement de Mohammedia, Ndlr} se tient à la disposition des autorités locales afin d’assurer l’organisation de cette opération dans les meilleures conditions ».






Une belle initiative à applaudir, à soutenir et à suivre, au vu de la situation très difficile à laquelle est confronté le personnel soignant à travers l’ensemble du pays. Ne pouvant rentrer chez eux, pour ne pas faire courir à leurs proches d’une contamination, les médecins, infirmiers, aide-soignant(e)s et professionnels de la santé des différents établissements hospitaliers de Mohammedia pourront, au moins, se reposer dans de bonnes conditions.

Cette initiative, prise par ce groupe privé, intervient alors qu’à Casablanca, 95% des hôtels se retrouvent en ce moment sans un seul client réservataire. Elle pourrait ouvrir la voie à une toute autre utilisation des établissements hôteliers du Maroc.

À l’étranger, en Espagne, un premier hôtel de la capitale, Madrid, s’est par exemple transformé en hôpital, tandis qu’en France, ce sont près de 20.000 chambres qui ont été mises à la disposition du personnel soignant et des sans-abri.




À lire aussi: