Covid-19: une responsable de l’OMS encense le Maroc

Covid-19: une responsable de l’OMS encense le Maroc




Le Maroc, qui a “fait un travail remarquable” par le passé sur la grippe pandémique et le MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) “dispose des capacités requises pour faire face comme il se doit” à l’épidémie du nouveau coronavirus (Covid-19), a affirmé, ce lundi à Genève, la directrice de l’unité des maladies émergentes à l’OMS, Maria Van Kerkhove.

“Le Maroc a accompli un travail remarquable auparavant sur la grippe et sur le MERS”, ” et “nous devons s’appuyer sur tout ce travail et en tirer profit à présent” a souligné Van Kerkhove en réponse à une question au cours d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève en présence du directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L’experte de l’OMS s’est attardée dans ce sens sur la longue et étroite coopération entre le Maroc et l’agence spécialisée de l’ONU pour la santé.




À travers le Bureau régional pour la Méditerranée orientale (EMRO), “nous avons développé avec les pays de la région depuis des décennies des capacités de diagnostic qui restent valables pour le covid-19”, a-t-elle poursuivi.

En outre, a rappelé la responsable de l’OMS, des représentants des départements marocains concernés ont participé à de nombreuses formations ces dernières années (sur les équipes d’intervention rapide, détection des cas, la recherche des contacts, les enquêtes détaillées sur les cas et les foyers de cas…).

“Tout ce travail fait sur la grippe et sur le MERS doit être mis à profit”, dans le contexte de la pandémie du coronavirus, a-t-elle insisté.




Elle a rappelé que l’OMS fournit des orientations à tous les pays, dont le Maroc, sur la façon de prendre en charge les cas, que ce soit des personnes présentant des symptômes légers, ou des cas graves.

Des orientations sont également disponibles sur le site de l’OMS et par le biais du bureau régional au Caire dans “le but de fournir un espace d’échange entre nos homologues techniques et le personnel qui travaille en première ligne”, a affirmé Van Kerkhove.

De son côté, le directeur exécutif chargé de la gestion des situations d’urgence sanitaire à l’OMS, Michael Ryan, a rappelé la coopération étroite entre le Maroc et l’OMS, notamment au cours des derniers mois au sujet d’une réunion majeure qui était prévue au Maroc sur la préparation aux situations d’urgence sanitaire et aux épidémies.




À lire aussi: