Covid-19: le Maroc est « un exemple réplicable » en Afrique et ailleurs

L’Institut Thomas-More a affirmé que le Maroc a consenti des efforts louables dans la gestion de la crise sanitaire du covid-19. « Un exemple réplicable » en Afrique et ailleurs.




« L’Afrique a été jusqu’ici relativement épargnée par la pandémie. Mais les inquiétudes grandissent désormais sur la capacité des États africains à faire face à une double crise sanitaire et économique sans précédent sur le continent. […]. Toutefois, il ne faut pas sous-estimer la réactivité et la capacité d’innovation dont font preuve certains acteurs du continent.

C’est le cas par exemple du Maroc », indique Jean-Thomas Lesueur, délégué général de l’Institut Thomas-More, dans une tribune libre publiée par Le Point. « Certes, le pays est bien plus développé que les États subsahariens, mais les clés de son succès ne sont pas qu’une affaire de moyens.




Rabat s’est montré réactif et a fait preuve d’une approche volontariste et innovante : autant d’attitudes réplicables ailleurs », affirme-t-il, ajoutant que le Maroc a mis à contribution ses atouts humains, financiers, technologiques et industriels.

Deux actions ont retenu l’attention de l’auteur de la tribune : le fait d’avoir intégré la chloroquine dans les protocoles de soins hospitaliers, en réquisitionnant la production locale de l’usine Sanofi, et le port obligatoire du masque. Selon le délégué général de l’Institut Thomas-More, le Maroc a le mérite d’avoir pensé aux volets économique et social.




Le Maroc a créé, sur instructions du roi Mohammed VI, un fonds spécial covid-19. « Destiné à assurer la relance économique par un report des charges, des garanties et des prolongements de prêt, ainsi qu’un soutien financier aux particuliers à hauteur de 75 % du salaire minimum, ce fonds devait initialement être abondé à hauteur d’un milliard d’euros.

Ce montant a été rapidement dépassé après une multiplication de dons d’acteurs privés et institutionnels et pourrait atteindre 3% du PIB, plaçant la relance marocaine dans le même ordre de grandeur que les plans européens », fait-il savoir.




À lire aussi: