Les Marocains bloqués à l’étranger annoncent une manifestation partout dans le monde

Les Marocains bloqués à l’étranger annoncent une manifestation partout dans le monde




Les Marocains bloqués à travers le monde comptent organiser des manifestations mercredi 20 mai en signe de protestation pour leur situation. Ils déplorent que le gouvernement les ai abandonnés à leur sort, ce qui conduit à la mort d’une femme dans le préside de Mélilla.





Dans un communiqué rendu public, les Marocains bloqués dans le monde après que le pays ait fermé ses frontières terrestres, maritimes et aériennes suite à la pandémie du coronavirus, ont annoncé leur intention d’observer des manifestations pour dénoncer leur situation. 

Parmi les raisons évoquées par ces Marocains dont le nombre atteint 28.000 personnes, figurent en premier lieu la détérioration de leur « situation financière, morale, sociale, et psychologique », devenue un « cauchemar » sans fin.

Ils estiment avoir trop patienté, plus de deux mois, sans que le gouvernement marocain ne leur donne aucune date pour leur rapatriement et, dénoncent qu’aucune promesse du ministre des Affaires Etrangères n’a été mise en oeuvre.




Les Marocains bloqués à l’étranger ajoutent que leur décision a été motivée également par le rejet de la responsabilité du retard du rapatriement par le ministère des Affaires Etrangères et le ministère de la Santé d’une façon qu’ils jugent « irresponsable ». 

Cette décision, fait également suite à la mort « tragique » d’une ressortissante marocaine dans le préside de Mélilla dans des conditions bafouant la dignité humaine et « ce qui traduit à quel point le gouvernement prend à la légère la vie des Marocains bloqués à l’étranger » alors qu’ils vivent dans des conditions déplorables, indique le communiqué. 

Le texte précise que les Marocains bloqués à l’étranger vont continuer leur mouvement de protestation, et expriment leur vive colère face au décès de leur compatriote « des suites des conditions inhumaines » dans lesquelles elle a pu vivre pendant cette période, et « attribuent au gouvernement marocain la responsabilité des conséquences de cet événement sur leur situation professionnelle, sociale, psychologique ». `




Les manifestations devraient avoir lieu devant les consulats marocains dans les différents pays du monde mercredi 20 mai de 13 heures à 14 heures. 

Pour rappel, les autorités marocains ont entamé vendredi 15 mai une opération de rapatriement de quelque 200 personnes parmi les 500 Marocains bloqués depuis près de 2 mois dans le préside occupé de Melilla, après la fermeture des frontières nationales dans le cadre des mesures de lutte contre la propagation du coronavirus. 

Cette opération au profit des Marocains bloqués à Melilla, est une prémisse à la résolution de la situation de l’ensemble des ressortissants marocains bloqués à travers le monde, a indiqué une source responsable à Hespress, notant que cette première phase concerne les Marocains bloqués dans les enclaves de Melilla, Sebta et en Algérie, sur la base de critères de précarité et de priorité.




À lire aussi: