70.000 points de vente de masques au Maroc

Près de 70.000 commerces de proximité situés dans les quartiers populaires seront approvisionnés en masques. Le gouvernement a fixé le prix de l’unité à deux dirhams et a décidé de maîtriser les circuits de distribution pour éviter toute spéculation.




Plusieurs sociétés de distribution ont commencé, ce lundi, à approvisionner en masques de protection les commerces situés dans les quartiers populaires afin de faciliter la tâche aux citoyens contraints de sortir pour se rendre au travail ou pour faire des courses.
Cette initiative s’inscrit dans le cadre du respect des mesures de l’état d’urgence sanitaire, décrété officiellement le 20 mars et renforcé par des textes de loi le 24 du même mois. Ces sociétés ont mobilisé un réseau de 70.000 commerçants de détail et de magasins de proximité.
Cette généralisation de la vente des masques survient au moment où l’inquiétude de la population grandit face au risque de contamination par le Covid-19.




Des sociétés marocaines ont, pour l’instant, mis à la disposition des sociétés de distribution près de 500.000 masques produits localement, en attendant d’en fabriquer davantage pour répondre aux besoins de plus en plus pressants de la population.
Ceci étant, le masque reste une mesure préventive parmi d’autres, le lavage fréquent des mains au savon, l’utilisation des gels hydro-alcooliques, l’évitement des poignées de main et le respect de la distance de sécurité étant tout aussi importants.
Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du mardi 7 avril, que les sociétés Centrale Danone, Copag et Dislog ont été chargées de superviser, dans un premier temps, cette opération de distribution, en attendant que d’autres distributeurs les rejoignent.




Le prix des masques sur le marché est fixé à 2 dirhams, comme défini dans le bulletin officiel publié le 17 mars dernier, avec la possibilité de le réduire à 1,50 dirham en cas d’achat de plus de cent unités.
Le gouvernement avait auparavant déclaré qu’il veillerait, avec le soutien des professionnels dans ces domaines, à fournir les quantités nécessaires en masques de protection et en gels hydro-alcooliques via les unités de production locales et la simplification des procédures d’importation.
Parallèlement à ces mesures et afin d’éviter toute spéculation dans la vente de ces deux produits, le gouvernement a donc décidé de réglementer leurs prix et de maîtriser leurs circuits de distribution, pour qu’ils soient à la portée des citoyens.




À lire aussi:

Maroc: ce que vous risquez si vous ne portez pas de masque





Covid-19: le port du masque désormais obligatoire au Maroc





Covid-19: Des experts marocains recommandent le port de masque à l’ensemble des citoyens





Masques médicaux: la stratégie nationale du Maroc





(Vidéos) Quand les États-Unis détournent des masques destinés à la France…





Coronavirus: Soft Tech met gratuitement à disposition 10 millions de masques





Coronavirus: Une entreprise de textile à Tanger fabrique et distribue des masques gratuitement





Coronavirus: les douanes interceptent 2 millions de masques médicaux





Covid-19: le Maroc fait comme l’Italie en transformant des masques Decathlon en respirateurs