Le Maroc, un havre de paix et de stabilité dans une région instable

La stratégie du Maroc en matière de réformes globales, de modernisation et de développement fait du Royaume un havre de paix et de stabilité dans une région en proie à la violence et aux conflits régionaux, et un partenaire crédible pour l’Europe et les États-Unis, a indiqué le site d’information serbe «Energy Observer».




De par sa position stratégique, le Maroc a toujours été un carrefour des différentes civilisations et une passerelle entre l’Europe et l’Afrique, faisant de cette proximité un pilier pour les atouts économiques et géopolitiques du Royaume, souligne le site d’information spécialisé dans le domaine de l’énergie.

Depuis son accession au Trône, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a conduit le Maroc vers le développement dans différents domaines politique, économique et social, relève la publication, soulignant que cette orientation bénéficie de l’adhésion et du soutien des citoyens et des instances politiques du pays, ainsi que de la communauté internationale.




Après avoir passé en revue les réformes engagées par le Maroc, en particulier la réforme constitutionnelle de 2011, «Energy Observer» a affirmé que le Maroc constitue un modèle dans la région en matière de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme et de dialogue interreligieux.

La politique d’ouverture économique initiée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans divers domaines, tels l’investissement, le tourisme et l’énergie, ont contribué au renforcement de la position du Maroc en tant que partenaire économique de premier plan, note la même source. Grâce aux excellents résultats réalisés en matière de développement économique, le Maroc a initié un échange d’expériences avec le continent africain.




En particulier après le retour du Royaume au sein de l’Union africaine, d’autant plus que le Royaume a occupé la première place sur la liste des investisseurs du continent, souligne la publication, notant que ces réalisations sont le fruit notamment de la bonne performance de la diplomatie marocaine. Grâce au rôle de la diplomatie, le Maroc a adopté ces dernières années une politique étrangère réaliste qui a renforcé les relations avec ses amis traditionnels, tels que les États-Unis, la France, l’Espagne et les pays de l’Union européenne, relève la même source.

Le Maroc et l’Union européenne ont développé au fil des années des relations solides, diversifiées et profondes, de sorte que le Maroc a été le premier pays de la région méditerranéenne à obtenir le statut avancé, ce qui a fait du Royaume un pionnier de la politique européenne de voisinage et lui a permis d’adhérer à de nombreux domaines de la coopération européenne, souligne la publication.




À lire aussi: