Meknès: interpellation de 12 personnes après la mort d’un Subsaharien

Meknès: 12 personnes interpellées après la mort d’un Subsaharien




Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Meknès ont interpellé, mercredi soir, 12 ressortissants subsahariens, dont deux femmes, soupçonnés d’implication dans une affaire de coups et blessures à l’arme blanche ayant entraîné la mort d’un citoyen d’un pays africain.




Les services de la sûreté nationale sont intervenus, sur la base d’une notification concernant un différend entre une citoyenne africaine et la victime, lequel a évolué en une agression physique à l’aide d’une arme blanche qui a entraîné sa mort à son arrivée aux urgences, indique un communiqué de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), notant qu’une opération de sécurité sur le terrain a permis l’arrestation de tous les suspects et la saisie de l’arme blanche utilisée dans ce crime.




Les premiers éléments de l’enquête indiquent que parmi les personnes arrêtées, deux étaient directement impliquées dans la cet acte criminel, tandis que le reste des détenus sont soupçonnés d’avoir participé à l’agression et aux violences portées à la victime, ajoute la même source.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire ordonnée par le parquet compétent pour identifier les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut la DGSN.




À lire aussi: