Covid-19: le beau geste de solidarité royale avec l’Afrique

Covid-19: le beau geste de solidarité royale avec l’Afrique




Suite à la proposition de chefs d’Etat africains d’accompagner le continent dans les différentes phases de la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus, le roi Mohammed VI passe à l’action. Un acte de solidarité salué par l’Afrique et le monde entier.




Le lancement, proposé le 13 avril et concrétisé le 13 juin, d’une initiative de chefs d’Etat africains pour accompagner les pays du continent dans les différentes phases de la gestion de la pandémie de Covid-19, traduit la forte fibre sociale du roi Mohammed VI.

En effet, dès dimanche 14 avril, l’action de solidarité a démarré par l’envoi d’aides médicales marocaines à une quinzaine de pays africains, dans le cadre d’une opération de partage d’expériences et de bonnes pratiques, pour faire face à l’impact sanitaire, économique et social de la pandémie de Covid-19.

Cette action de très haute portée humanitaire, écrit le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition de ce mardi 16 juin, consiste à fournir du matériel médical préventif, afin d’accompagner les pays africains dans leur lutte contre la pandémie.




L’aide, rappelle le quotidien, est composée de près de huit millions de masques, 900.000 visières, 600.000 charlottes, 60.000 blouses, 30.000 litres de gel hydroalcoolique, ainsi que 75.000 boîtes de chloroquine et 15.000 boîtes d’Azithromycine.

Ces aides bénéficieront à quinze pays africains appartenant à toutes les sous-régions du continent, à savoir le Burkina Faso, le Cameroun, les Comores, le Congo, Eswatini, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Malawi, la Mauritanie, le Niger, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, la Tanzanie, le Tchad et la Zambie.

Cette action de solidarité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’initiative lancée par le roi, le 13 avril 2020, en tant que démarche pragmatique, orientée vers l’action et destinée aux pays africains, rappelle le quotidien.




Action louée par l’Afrique
L’envoi d’aides médicales marocaines à l’Afrique témoigne de la solidité des relations qu’entretient le Maroc avec les autres pays africains. L’Afrique salue le roi Mohammed VI de cette initiative visant à partager le savoir et la technologie avec le reste du continent, soulignent plusieurs voix africaines.

Dans un communiqué de la présidence sénégalaise, indique le quotidien, le président Macky Sall mesure la portée de l’amitié et de la solidarité qui s’expriment à travers ce don extrêmement important.

L’aide médicale que le roi Mohammed VI a accordée au Sénégal dans le cadre de la riposte contre le virus Covid-19 est l’expression d’une «grande solidarité et de l’amitié entre les deux peuples», a en effet déclaré le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, qui a réceptionné au nom du président sénégalais Macky Sall cette aide médicale marocaine.




En Mauritanie, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Mauritaniens de l’étranger, Ismail Ould Cheikh Ahmed, a souligné que les aides médicales marocaines, acheminées dimanche à l’aéroport international de Nouakchott pour aider la Mauritanie à faire face à la pandémie, témoignent également de la solidité des relations entre les dirigeants des deux pays, le roi Mohammed VI et le président Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouni.

Cette aide, a-t-il dit, intervient «au moment opportun pour nous, en Mauritanie, dans la mesure où elle permettra de soutenir le gouvernement dans cette période très difficile, pour faire face à la propagation de la pandémie».

Plusieurs autres dirigeants africains et experts ont salué l’initiative marocaine, un geste fort de solidarité qui devrait avoir un effet catalyseur et créer un nouvel élan de solidarité dont l’Afrique a besoin en ces temps de propagation du nouveau Coronavirus.




Coopération sud-sud
Dans une déclaration au quotidien, Khalid Chegraoui, du Centre de la politique du nouveau Sud, souligne que les aides humanitaires octroyées par le Maroc à l’Afrique s’inscrivent dans le cadre général des relations entre les deux parties et sont la concrétisation de la coopération Sud-Sud et d’une mise en application de la politique du Maroc en Afrique, une politique basée sur l’échange de l’expérience, de l’expertise et de la coopération maroco-africaine.

Et de souligner que la volonté du Maroc d’approfondir sa coopération avec les pays africains ne s’exprime pas seulement en temps ordinaire, mais également en temps de crise et de catastrophes.

Cette approche, qui a toujours été suivie par Rabat aussi bien avant qu’après le retour du Maroc à l’Union africaine, n’a pas de visées politiques mais s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale du Maroc avec ses partenaires africains, a-t-il noté.




Message reçu à l’international
Plusieurs médias internationaux, qui avaient salué l’approche anticipative mise en place par le royaume dans la lutte contre le nouveau coronavirus Covid-19, ont mis en exergue le geste royal envers l’Afrique et les Africains en cette période de crise pandémique.

En fait, ces médias se sont largement faits l’écho de l’Initiative du roi Mohammed VI d’accorder des aides médicales aux pays africains pour les accompagner dans la lutte contre la pandémie. Au niveau européen, le président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec les pays du Maghreb, Andrea Cozzolino, a souligné le caractère humain de l’initiative royale, rappelant les efforts et l’action inlassables du Maroc en vue de promouvoir les liens de solidarité, de partage et de fraternité africains.

Le geste royal, souligne le quotidien, a également attiré l’attention des institutions internationales sur la situation en Afrique. Ainsi la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) estiment que l’Afrique a encore besoin de 44 milliards de dollars pour lutter contre la pandémie.




À lire aussi: