US Navy au Maroc: l’Algérie contrariée

US Navy au Maroc : l’Algérie agacée




La présence annoncée d’une base de la marine américaine dans le nord du Maroc n’est pas du goût de l’Algérie qui y voit une manière de fragiliser sa marine.




Alors que l’accord militaire entre les États-Unis et l’Espagne sur l’occupation de la base navale de Rota près de Cadix va expirer en mai 2021, le Maroc s’est proposé d’accueillir ces navires américains sur la base de Ksar Sghir dans le détroit de Gibraltar, au nord du royaume, rapportait El Espanol. Il n’est pas exclu que le royaume propose également son site d’Agadir à ses partenaires américains.
La présence des éléments de la 6ème flotte américaine dans les eaux marocaines pourrait mettre en difficulté la marine algérienne. D’où l’agacement de l’état-major de l’ANP. Cette marine n’aura plus des marges de manœuvre comme par le passé.
Les activités des sous-marins algériens seraient limitées voire réduites. Plus d’activités sur le littoral marocain. La 6ème flotte de l’US Navy est composée d’une quarantaine de navires de près de 180 avions et de 21 mille soldats.




À lire aussi:

Un eurodéputé veut bloquer le déplacement d’une base navale américaine au Maroc





Une base navale des États-Unis au Maroc






(Vidéo) Le Maroc commande 24 hélicoptères AH-64 Apache à Boeing





Le Maroc s’arme pour 9 milliards de dollars





Une nouvelle caserne militaire à Jerada





Le Maroc emprunte plus de 192 millions d’euros pour acheter des missiles Mica VL





Marrakech: 2 militaires suspendus pour avoir violenté un individu





64ème anniversaire de la création des FAR: le message du Roi aux Forces Armées Royales





Armement: voici les principaux pays importateurs en Afrique